Présentation de l'IRSAMC

L’IRSAMC (Institut de Recherche sur les Systèmes Atomiques et Moléculaires Complexes) regroupe dans une même structure quatre laboratoires de Physique et de Chimie fondamentales (LCAR, LCPQ, LPCNO, LPT), unités mixtes de recherche de l’Université Paul Sabatier, du CNRS et de l'INSA.

Les publications des 4 laboratoires de recherche

  • Hal-LCAR. - Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité, de 1990 à nos jours
  • Hal-LCPQ. -Laboratoire de Chimie et de Physique Quantiques, de 2007 à nos jours
  • Hal-LPCNO. - Laboratoire de Physique et de Chimie des Nano Objets, de 2006 à nos jours
  • Hal-LPT.- Laboratoire de Physique Théorique, de 2003 à nos jours

Objectifs et principes de l'archive ouverte Hal

Objectifs

  • Archivage à long terme, pérennité des dépôts
  • Meilleure visibilité de la productivité scientifique
  • Accès ouvert, donc accessible partout
  • Etablissement de listes de publications

Principes

  • Tout dépôt nécessite un accord des co-auteurs et des éditeurs (cf. encart ci-contre)
  • Si aucun accord n'a été passé, possibilité de déposer la notice bibliographique du document ;
  • AttentionTout dépôt est définitif. De nouvelles versions peuvent être ajoutées

Recherche

Pour déposer un nouveau document

Derniers dépôts, tout type de documents

[hal-01922754] Correlations in the chaotic spectrum of pressure modes in rapidly rotating stars  (11/15/18)  
The oscillation spectrum of pressure waves in stars can be determined by monitoring their luminosity. For rapidly rotating stars, the corresponding ray dynamics is mixed, with chaotic and regular zones in phase space. Our numerical simulations show that the chaotic spectra of these systems exhibit strong peaks in the autocorrelation which are at odd with Random Matrix Theory predictions. We explain these peaks through a semiclassical theory based on the peculiar distribution of the actions of classical periodic orbits. Indeed this distribution is strongly bunched around the average action between two consecutive rebounds and its multiples. In stars this phenomenon is a direct consequence of the strong decrease of the sound speed towards the star surface, but it would arise in any other physical system with a similar bunching of orbit actions. The peaks discussed could be observed by space missions and give insight on the star interiors.

[hal-01921690] New predictions from the logotropic model  (11/15/18)  
[hal-01921220] Photocatalytic activity of hybrid gold-titania nanocomposites  (11/14/18)  
[hal-01915345] Modeling of DNA transport in viscoelastic electro-hydrodynamic flows for enhanced size separation  (11/10/18)  
[hal-01915293] Brownian Bridges for Late Time Asymptotics of KPZ Fluctuations in Finite Volume  (11/9/18)  

Consultez la politique des éditeurs en matière d'archivage

 
     

Consulter la politique des éditeurs également sur