Détection de ruptures à l'aide des " SVM 1 classe " pour la segmentation des signaux sonores musicaux

Stéphane Rossignol 1 Manuel Davy 2
2 LAGIS-SI
LAGIS - Laboratoire d'Automatique, Génie Informatique et Signal
Résumé : Pour un certain nombre de signaux, les méthodes à noyaux, et plus particulièrement les " SVM 1 classe ", ont montré de bonnes performances de segmentation. La méthode de détection de ruptures basée sur les méthodes à noyaux que nous avons mise en oeuvre dans cet article est celle proposée récemment par Desobry et al. Cet article propose une adaptation de la méthode originale à la segmentation d'extraits musicaux en notes. Nous proposons une première évaluation de ses performances, que nous comparons à celles de la méthode reconnue de Rossignol et al., ce sur un corpus significatif.
Complete list of metadatas

https://hal-supelec.archives-ouvertes.fr/hal-00258912
Contributor : Sébastien van Luchene <>
Submitted on : Tuesday, February 26, 2008 - 9:34:11 AM
Last modification on : Thursday, February 21, 2019 - 10:34:10 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00258912, version 1

Collections

Citation

Stéphane Rossignol, Manuel Davy. Détection de ruptures à l'aide des " SVM 1 classe " pour la segmentation des signaux sonores musicaux. XXIème colloque GRETSI, Sep 2007, Troyes, France. pp.165-168. ⟨hal-00258912⟩

Share

Metrics

Record views

171