Optimisation par essaim particulaire pour la synthèse ou la retouche de correcteurs

Résumé : L'optimisation de correcteurs est un formidable défi pour l'industrie. En effet, un correcteur bien ajusté peut permettre d'obtenir de meilleures performances. Les critères et les contraintes à satisfaire sont multiples : dépassement, temps de réponse, bande passante, amortissement, gabarits temporels, gabarits fréquentiels, norme H¥ ou H2... Ces critères de performances sont des fonctions non convexes, non différentiables, voire non analytiques des paramètres de correction. Dès lors, leur optimisation par une méthode d'optimisation classique est problématique. Dans cet article, une méthode de synthèse et d'optimisation de correcteur est proposée, basée sur l'optimisation par essaim particulaire. Ce type de méthode appartient à la classe des méthodes dites métaheuristiques. Elles permettent de s'affranchir des problèmes liés à la structure des coûts et des contraintes, et de calculer une solution généralement sous optimale mais satisfaisante avec des temps de calcul raisonnables. Les tests effectués sur une maquette de suspension magnétique permettent de vérifier la viabilité de la méthode proposée.
Complete list of metadatas

https://hal-supelec.archives-ouvertes.fr/hal-00274342
Contributor : Josiane Dartron <>
Submitted on : Friday, April 18, 2008 - 10:27:15 AM
Last modification on : Wednesday, June 5, 2019 - 10:38:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00274342, version 1

Collections

Citation

Guillaume Sandou, Bilal Lassami. Optimisation par essaim particulaire pour la synthèse ou la retouche de correcteurs. 7ième Conférence Internationale de Modélisation et Simulation MOSIM, Mar 2008, Paris, France. CD ROM - 9 p. ⟨hal-00274342⟩

Share

Metrics

Record views

116