Synchronisation Adaptative Utilisant un Modèle Prédictif : Applications à l'Imagerie Cardiaque par Résonance Magnétique en Sang Noir et en Systole

Résumé : L'imagerie par résonance magnétique (IRM) du coeur reste difficile. Les solutions retenues dans la pratique clinique pour limiter les problèmes liées aux mouvements sont l'apnée et la synchronisation cardiaque. En imagerie cardiaque, la séquence Double Inversion Récupération Fast Spin Echo (DIR- FSE) est couramment utilisée [1]. Cependant, cette séquence, synchronisée avec l'activité cardiaque, nécessite un temps de préparation long (TI) ce qui contraint le temps entre l'onde R et l'acquisition (TD) à être long. Par conséquent, cette séquence n'est utilisée qu'en diastole. De plus, les variations de rythme cardiaque instantané (temps entre 2 ondes R consécutives) ne sont pas prises en compte (Figure 1-A et 1-B). Afin de passer outre ces limitations, nous désirons mettre en oeuvre une technique adaptative pour utiliser les séquences DIR-FSE en systole (volume cardiaque minimum et constant). Ceci a deux buts : 1. étudier et diagnostiquer certaines maladies en systole et 2. étudier les propriétés magnétiques du coeur en systole et diastole.
Complete list of metadatas

https://hal-supelec.archives-ouvertes.fr/hal-00437059
Contributor : Sébastien van Luchene <>
Submitted on : Saturday, November 28, 2009 - 6:02:39 PM
Last modification on : Thursday, March 29, 2018 - 11:06:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00437059, version 1

Collections

Citation

Brice Fernandez, Julien Oster, Maélène Lohézic, Damien Mandry, Olivier Pietquin, et al.. Synchronisation Adaptative Utilisant un Modèle Prédictif : Applications à l'Imagerie Cardiaque par Résonance Magnétique en Sang Noir et en Systole. RITS 2009, Mar 2009, Lille, France. ⟨hal-00437059⟩

Share

Metrics

Record views

84