Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Simulation multi-agent de l'autoconsommation collective de l'énergie à l'échelle du quartier en lien avec l'activité humaine et la consommation énergétique des bâtiments

Résumé : Nous abordons dans cette thèse la modélisation de l’AutoConsommation Collective d’énergie (ACC) au sein du secteur résidentiel. Alors que l’ACC est vue aujourd’hui comme une nouvelle manière de consommer l’énergie produite localement, nous proposons une approche multi-agent et multi-niveau pour permettre la simulation et l’étude de l’ACC. Notre modèle est basé sur l’utilisation de la plateforme SMACH, une plateforme de simulation multi-agent des activités humaines couplée à un modèle d’énergétique du bâtiment qui permet de simuler la consommation électrique de foyers. En effet, afin d’obtenir une simulation précise de la consommation électrique des foyers, la littérature a montré l’importance de considérer l’activité humaine et le comportement thermique du bâtiment. Néanmoins, cette considération n’est pas prise en compte par les recherches actuelles portant sur la simulation de l’ACC. De plus, ces travaux ne font pas de différences entre les opérations physiques sur l’énergie (consommation, production, stockage…) et les échanges d’énergie entre les foyers qui sont, en réalité, des opérations contractuelles de comptage. Dans nos travaux, nous établissons une distinction claire entre ces deux univers (physique et contractuel) et nous nous concentrons sur la modélisation des échanges contractuels de l’énergie entre les foyers de telle sorte que notre modèle puisse être adapté à n’importe quelle manière de produire, de consommer ou de stocker l’énergie. Nous proposons ainsi le modèle de groupement qui permet de simuler l’ACC et les échanges d’énergie entre les foyers. Notre modèle repose sur la mise en place d’une organisation collective des échanges d’énergie où une entité centralisée est responsable de l’allocation de l’énergie entre les foyers. Notre modèle permet également de modéliser des solutions techniques liées à l’autoconsommation d’énergie comme le stockage ou encore des prises de décision d’habitants à la suite de l’ajout de l’ACC. Notre modèle permet ainsi donc de simuler un grand nombre de configurations d’ACC d’énergie que ce soit en termes de population, d’équipement ou encore d’organisation des échanges de l’énergie. Afin d’illustrer ces possibilités, nous présentons les résultats de différents cas d’étude qui répondent à chaque fois à une question métier, en lien avec l’autoconsommation collective, pour des experts du domaine de l’énergie. Nous montrons pour chaque cas d’étude, l’impact de l’organisation des échanges d’énergie ou de différentes solutions techniques, comme le stockage, sur les échanges et la consommation d’énergie, mais aussi sur les factures d’électricité et les gains financiers au sein d’un groupement de foyers pratiquant l’ACC.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-03271756
Contributeur : Jérémy Albouys-Perrois Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : dimanche 27 juin 2021 - 12:14:04
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 03:45:57

Fichier

Manuscrit_Complet.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-03271756, version 1

Citation

Jérémy Albouys-Perrois. Simulation multi-agent de l'autoconsommation collective de l'énergie à l'échelle du quartier en lien avec l'activité humaine et la consommation énergétique des bâtiments. Informatique [cs]. Université de La Rochelle, 2021. Français. ⟨tel-03271756⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

52

Téléchargements de fichiers

43